Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 11:59

Kurt Russell. TFM Distribution

Suntman Mike va enfin pouvoir tester si sa voiture est Deathproof !

Synopsis:

Un tueur fou, ancien cascadeur nommé Stuntman Mike, prend son pied en tuant des jeunes filles avec sa voiture "deathproof" ("à l'épreuve de la mort"). Mais toutes les belles ne se laissent pas avoir de la même façon.

Mon avis:

Ouf, il m'a fait peur Tarantino ! En sortant de la salle, après avoir vu Boulevard de la Mort pour la première fois, j'ai ressenti une amère déception. A quoi servaient ces dialogues sans fins entre la bande de copines ? Où étaient passés la force et l'intérêt de ceux d'un Reservoir Dogs ? Et surtout, pourquoi si peu d'action ? Heureusement, j'ai vite compris que je m'étais fait le film avant de le voir (grave erreur car à 99,9% des fois, le réalisateur a une autre vision que la mienne de l'histoire).

C'est donc vidé de mes préjugés que j'ai revu le film en DVD. Et là j'ai été satisfait du résultat. Bien entendu, ce que j'avais apprécié au premier visionnage m'a tout autant plu (si ce n'est plus) : les scènes d'action sont incroyables d'inventivité (je pense à l'accident revu par le point de vue de chacune des victimes), et la course poursuite finale est absolument ébouriffante (belle performance de la cascadeuse Zoe Bell). De plus, l'effet vintage de la pellicule fonctionne vraiment bien, venant couper le film par moments, donnant un aspect sale à l'image.

Passons aux dialogues, qui m'avaient horrifié : ils sont en fait très vivants, plutôt bien écrits, et permettent de mieux apprécier les superbes héroïnes, qui sont pour la plupart, vraiment jolies, voire sexys (je sais pas vous, mais moi, je pense à un certain lapdance). Cependant, les sujets des dialogues ne sont pas toujours très intéressants (ce qui n'empêche finalement pas de passer un bon moment). Malgré tout, ces dialogues s'inscrivent dans un scénario moins bête qu'il pourrait sembler (le tueur n'est pas présenté comme un simple dingue du bitume).

Finalement, en revoyant le film, associé à toutes les critiques que j'ai pu lire, je pense que l'on peut y voir une sorte de synthèse des films de Tarantino jusqu'ici : les références à Kill Bill sont explicites, le groupe de filles fait opposition au groupe de mecs de Resevoir Dogs, on resucite une vieille star (Kurt Russel, qui fait des merveilles en cascadeur frustré, complètement dingue)... Ce film s'apparente donc plus à une pause dans la filmographie du réalisateur (il ne s'en cache pas d'ailleurs) qu'à une œuvre majeur, qui lui permet de faire le point sur ce qu'il a fait  jusqu'ici, avant de reprendre pour un autre film, plus novateur.

En attendant, on s'éclate bien avec ce Deathproof.

Ma scène culte:

Disons qu'il y en a deux. Tout d'abord, l'accident, dont j'ai déjà parlé. Ensuite la fameuse course poursuite finale. Les voitures, la route, la vitesse. Mention spéciale à Zoe Bell, qui passe une bonne partie de la poursuite allongée sur le capot, et à ce motard qui ne sert à rien et qui s'écrase comme une merde. On the road again !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Studio M91
  • Studio M91
  • : Un petit blog sans prétentions, pour partager mon avis sur les films qui m'auront marqué, en bien ou en mal (surtout en bien, comme vous pourrez le constater).
  • Contact

Recherche