Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 05:05
Paramount Pictures France
Allo maman ? Fantôme!
 
Synopsis: 
Ray et Christie viennent d'emménager dans une nouvelle maison, avec leur fille adolescente et leur fils, encore bébé. Mais très vite, des phénomènes étranges se déroulent.

Mon avis:

On peut se poser la question de l'intérêt de donner une suite à un film d'horreur à succès. Après tout, une fois la surprise passée, ce sont les mêmes ficelles que l'ont retrouve, et si elles fonctionnent, on ne peut s'empêcher de garder un arrière-goût gênant de déjà-vu. Qui se souvient de Blair Witch 2 ? Rec 2 défoule bien, mais n'effraie pas. Et on n'évoque pas les suites de L'exorciste. Même si les films ont des qualités, ils restent des suites dans notre esprit.

Paranormal activity 2 n'échappe pas à la règle. Alors oui, le film fait peur. Oui on sursaute, voire même on saute carrément. On salue le réalisateur qui a tenté de surprendre le spectateur (du moins sur la fin), en proposant de nouvelles péripéties : un exorcisme filmé à la Rec (joli clin d'oeil), des attaques en plein jour parfois inattendues, et une tentative de donner une histoire à tout ça, faisant le lien avec le premier film. D'ailleurs, la fin du film est sensationnelle car le rythme explose d'un coup. Les attaques du démon sont plus violentes et je pense ne pas me tromper en disant que, pour peu que l'on soit sensible à ce type d'histoire, on est tout aussi éprouvé que la pauvre famille à l'écran.

Si le film remplit son cahier des charges, pourquoi se plaindre ? On voulait se faire peur, et c'est chose faite. Oui mais voilà, on était en droit d'attendre un peu plus de la suite d'un film qui avait tout de même fait sensation, que simplement reprendre les bonnes idées du premier en les dopant à l'adrénaline. Ainsi, la première demi-heure du film est lamentable car elle ne fait que reprendre les scènes de son prédécesseur, l'efficacité en moins. Là où la nuit 1 commençait par un bruit sourd faisant référence aux bon vieux son nocturnes qui nous empêchent parfois de dormir, on doit d'abord se contenter de l'éclairage d'une piscine qui s'éteint. La porte qui bouge sur ses gonds, on connaît. Le summum étant atteint avec le plateau de Ouija : là on se demande si on ne va pas sortir de la salle pour se refaire plutôt le premier. Heureusement le film démarre après. Toujours est-il que chaque scène fait référence au premier film. Et si l'effet fonctionne toujours parfaitement ce n'est pas tant parce que le film propose du neuf, que parce que l'effet fonctionnait déjà dans le premier. On pourra dire que l'on sursaute plus dans ce film. Rappelons tout de même que sursauter, ce n'est pas avoir peur.

Un petit mot sur la toute dernière scène du film. On se souvient que Paranormal Activity premier du nom se concluait sur une note de terreur pure, avec le démon qui sortait du cadre de l'histoire pour s'attaquer de façon marquante au spectateur. Il faut juste signaler que dans celui-ci, si elle est intéressante, elle n'en est pas moins expéditive, et donc moins marquante. Dommage car là on aurait bien aimé un petit clin d'œœil au premier.

Finalement que reste-t-il de ce film ? Assurément le sentiment d'avoir vu un bon film d'horreur, ce qui est déjà quelque chose ! Mais aussi un petit goût de déjà-vu: ce qui marque l'esprit finalement, ce ne sont ni la scène de l'exorcisme, ni la tentative de scénario, mais la porte qui claque, les bruits de pas sur le plancher, le mobilier qui semble prendre vie... Ah bon, c'était déjà dans le 1 ?

Ma scène culte:
Évitons de gâcher la surprise de certaines scènes. On dira alors la scène dans laquelle Christie se fait traîner à la cave par le démon : on la voit disparaître par la porte, et l'on a alors droit à un long plan sur la pièce qui laisse au spectateur la liberté d'envisager le pire.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Studio M91
  • Studio M91
  • : Un petit blog sans prétentions, pour partager mon avis sur les films qui m'auront marqué, en bien ou en mal (surtout en bien, comme vous pourrez le constater).
  • Contact

Recherche