Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 21:02

Rose McGowan. TFM Distribution

"It's go-go dance! So go go !" C'est sûr qu'avec Rose MacGowan c'est tout de suite plus motivant !

Synopsis:

Un groupe de militaires répand un gaz dangereux sur une petite ville du Texas. Le soir même, des habitants sont intoxiqués et se transforment en zombies assoiffés de sang. Cherry Darling, une go-go danseuse se fait arracher la jambe par eux, son ami Wray cherche à la protéger mais se fait arrêter, et au même moment Dakota cherche à fuir son mari. Avec plusieurs autres personnes, ils vont se regrouper afin de lutter face à la menace.

Mon avis:

Enfin le voilà mon article sur le deuxième film Grindhouse ! Bon, tout comme le film, je vais aller à l'essentiel : j'ai préféré Planète Terreur à Boulevard de la mort. Avant tout car il ne souffre pas de longueur. Mais pour d'autres raisons.

Du point de vue du montage et de la façon de filmer (à savoir image peu nette, scènes manquantes...) il est bien plus réussi. En effet, si la qualité de l'image est la même (du moins la même que la première partie de Boulevard de la mort, car celui-ci reprend une image nette dans un deuxième temps), on peut dire que l'idée est utilisée avec plus de brio. Si Tarantino se contentait de sauter certaines scènes pour le style, chez Rodriguez, on y voit souvent du sens. Ainsi, la scène qui brûle soudain au milieu du film, est la scène de sexe (on peut alors se demander combien de fois elle a été visionée, hé hé hé). De plus cette destruction de pellicule entraîne la perte d'une bobine, qui est certainement la plus importante, dans la mesure où quand le film est relancé, tout la situation a changé entre les personnages. Et ceci permet d'entretenir le mystère qui plane autour d'eux durant tout le film, tout en ajoutant de l'humour par la coupure brûtale qui se fait. De ce point de vue donc, c'est fort.

A ceci s'ajoutent des personnages plus attachants que chez Tarantino. Cela vient surtout du fait que des personnages forts sont créés, auxquels on a le temps de s'attacher. Dans Boulevard de la mort, on devait se séparer brutalement d'un groupe de filles pour s'en attacher à un autre, ce qui donnait un manque de continuité à l'histoire. D'ailleurs la vie privée de ces filles, bien qu'amusante, n'était pas particulièrement intéressante. Au contraire, chez Rodriguez, moins on en dit mieux on se porte. Ainsi, comme dit précédemment, tout un mystère est entretenu autour des personnages. Qui est ce fameux El Rey que tout le monde respecte ? Comment une aspirante en médecine est-elle devenue go-go danseuse ? Pourquoi Dakota veut-elle absolumment quitter son mari ? Autant de questions auxquels on ne répond que par bribes : aux spectateurs d'imaginer (un peu comme pour Mr Pink de Reservoir Dogs, ce qui est, à mon avis, plus intéressant). Voilà pour les comparaisons. On peut alors passer à ce qui fait le cœur du film.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il débute de façon marquante, avec une go-go dance tout en sensualité, effectuée par une Rose MacGowan plus sexy que jamais. Ça fait de l'effet pour sûr ! Et pour ce qui est de l'effet on peut dire que le film n'hésite pas à aller le chercher, en allant très loin dans le franchement crade. Ça gicle peut on dire. Préparez-vous à des pustules qui éclatent, du sang par hectolitres, des crânes dévorés, des jambes arrachées, et le clou du spectacle, des couilles qui tombent (si si !). Cœurs sensibles s'abstenir. Rodriguez ne lésine pas sur le choc. Cependant, ces effets ne sont pas dérangeants (pour peu qu'on supporte un peu les trucs vraiment dégueux), car ils ne sont pas la finalité du film. On ne se complaît pas devant le tout, car il est surtout là pour l'hommage aux vieux films d'horreur, et surtout pour dynamiser l'action. Ici tout va très vite, et les coups de feu sont monnaies courantes. Explosions à gogo. Du point de vue de l'action donc, c'est très réussi, parce que c'est très stylisé ! Le sang et les têtes qui explosent sont à des kilomètres de toute réalité. Alors bien sûr, ça ne fait pas peur, mais je ne pense pas que ce soit vraiment le but du film.

Autre point qui éloigne le dégoût que pourrait causer les scènes : le second degré. Rien ne se prend au sérieux ici. D'où une tendance à rire, mais pas du film. Voilà qui justifie pleinement les effets exagérés. Quand même, il faut être honnête: avec une femme qui a une mitraillette à la place de la jambe, on ne peut pas dire que le film se prend au sérieux ! De même il y a un certain cynisme qui plane sur les personnages. Il se passe à chaque fois le contraire de ce qu'ils disent. Ainsi Cherry ne se trouve pas drôle, mais elle réussit à faire rire tout le monde. Ou alors, Wray soutient qu'il faut écraser les animaux sur la route, mais il n'hésite pas à faire un accident dès que quelquechose bloque la route. Une sorte d'humour noir qui confère son second degré au film.

Enfin, je ne pouvais pas finir sans parler de la performance des acteurs. Rose MacGowan est sulfureuse au possible, et se permet même d'être émouvante au détour de quelques scènes. Freddy Rodriguez a une classe d'enfer. Les autres acteurs sont tous très justes, avec un mention spéciale pour Marley Shelton sa tête de déterrée au milieu du film, et sa main qui pendouille.

Le film est donc explosif, jousissif, et même et très bien pensé du point de vue de la narration. En prime, on a le droit à une bande annonce délirante, Machete (sur un mec qui tue tout le monde avec son copain prêtre) ! Ajoutez le jeu de référence sympa avec Boulevard de la mort. Et vous aurez LE film Grindhouse !

Ma scène culte:

On a donc le go-go dance du début, qui ouvre le film de façon tout à fait excellente, en présentant de façon originale le personnage de Rose MacGowan. Et aussi la scène où Wray va chercher Cherry à l'hopital, qui est à mon avis la scène d'action la plus stylée du film. Rapide et efficace.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

free anti virus 08/08/2011 13:34

I will be sure to look around more. thanks

san storage area network 19/07/2011 14:00

Thanks for your patience and sorry for the inconvenience

goodfeles 21/12/2008 21:28

Un peu moins bon que la sauce Tarantino pour moi ... pourtant c'est Rodriguez qui contient le plus de sauce !
Bonne continuation !

Jérémy 22/08/2008 12:24

Haaaa, encore elle. ^_^'
Magnifique. :)

Qux 03/07/2008 23:35

j'ai adoré, bien meilleur que boulevard de la mort, délirant et gore à souhait mené par d'excellents acteurs

Présentation

  • : Studio M91
  • Studio M91
  • : Un petit blog sans prétentions, pour partager mon avis sur les films qui m'auront marqué, en bien ou en mal (surtout en bien, comme vous pourrez le constater).
  • Contact

Recherche