Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 00:29

Robert Pattinson et Emilie de Ravin. SND

Au jeu de l'amour et du hasard, nul doute que ce dernier reste le plus fort...

Synopsis:

Tyler et Ally sont deux âmes perdues que la vie n'a pas épargnées. Chacun porte en lui un drame familial. Un jour, pour se venger du père d'Ally, un policier qui l'a arrêté pour une bagarre à la sortie d'un bar, Tyler décide de séduire Ally. Mais les sentiments reprennent vite le dessus...

Mon avis:

Remember me fait définitivement partie de ces films qu'on ne peut aborder sans préjugés, notamment envers son acteur principal, Robert "Edward Cullen" Pattinson, que son rôle dans Twilight a rendu antipathique à bon nombre de spectateurs. Toujours est-il qu'à la fin, je me suis posé cette question: finalement, qu'est-ce qui fait que j'aime ce film ?

Est-ce pour les personnages forts ? Ils frôlent pourtant la caricature, du papa flic alcoolique, ou papa avocat qui ne s'occupe pas de ses enfants, au fils rebelle mais poète, en passant par le copain rigolo obsédé, mais tellement gentil. On peut dire que les scénaristes n'ont pas lésiné sur tout ce qui pouvait faire pleurer, notamment en chargeant le personnage de la petite soeur de Tyler, dépressive,mal aimée par son père, sans amis...

Dans ce cas, est-ce pour l'intrigue ? Mais tout y est prévisible, souligné à l'excès par une musique assez portée sur l'emphase. On peut deviner à l'avance tout ce qui va se passer, comment les deux héros vont tomber amoureux, comment ils vont se disputer, se réconcilier... Il y a bien la dernière scène, mais elle semble vraiment sortie de nulle part. D'ailleurs pas mal de points sont assez peu crédibles, car si on sait bien que la réalité dépasse souvent la fiction, ça passe toujours mal dans un film de mettre tous les malheurs du monde sur les héros.

Mais alors pourquoi à aucun moment je n'ai eu envie de rire ? Qu'est-ce qui fait que j'ai été séduit ? A mon avis c'est tout simplement la raison pour laquelle j'aime le cinéma. Sans prévenir, une alchimie entre tous les éléments qui constituent le  film se produit, et voilà qu'on se retrouve à ressentir des émotions, devant ce qui sur le papier semblait perdu d'avance.

Et voilà qu'on y croit à cette histoire d'amour que vivent Tyler et Ally. Les deux acteurs rendent ces personnages aussi attachants que s'ils nous étaient proches. Robert Pattinson est d'ailleurs la bonne surprise du film, révélant un jeu tout en subtilité, loin du poseur aux dents longues que l'on connaissait. Cet appartement miteux dans lequel ils vivent devient le nôtre. Allez savoir pourquoi j'avais moins l'impression d'assister à des facilités de scénario au moment où tout le monde s'avoue tout, que de partager des moments d'intimité avec les héros.

Et le film d'emporter nos émotions. La colère de Tyler se fait la nôtre, en particulier lorsqu'il veut protéger sa petite soeur, ce qui semblait impossible vu le personnage lourd qui se dessinait à traver elle. Mais non, voilà qu'elle aussi on l'aime bien. Et c'est un plaisir sincère que de voir les petites pestes qui lui font vivre un enfer se faire sauvagement bousculées. Mais quel déchirement lorsque les personnages se disputent, alors qu'on sait pertinemment qu'ils vont se remettre ensemble. De même c'est la gorge serrée qu'on assiste à un Pierce Brosnan déballant ses sentiments si longtemps enfouis, même si on n'avait aucun doute sur la noblesse de son âme.

J'ai peut-être un élément de réponse, mais je me rends bien compte que ce n'est qu'un idée, finalement assez nulle. Et si tout passait par les regards? A partir du moment où les yeux d'Emilie de Ravin qui incarne Ally s'illuminent lorsqu'elle regarde son partenaire, on est sous le charme. Le regard remplie de tristesse contenue de Robert Pattinson nous émeut, et la petite moue peu sûre d'elle de la jeune Ruby Jerins nous donne envie de la consoler. Ca vaut ce que ça vaut, mais ça confirme que les acteurs sont vraiment bons.

Umberto Ecco donne une autre explication: "deux clichés font rire, cent clichés émeuvent". Quoiqu'il en soit ne laissez pas les préjugés l'emporter et faites vous votre propre idée du film. Personnellement, j'adhère.

Ma scène culte:

Je n'en ai pas, ce film fonctionne vraiment comme un tout. Je dois reconnaître un belle jouissance lorsque Robert Pattinson pète un cable devant les petites filles qui harcèlent sa soeur. Dommage que la morale nous empêche de jeter ces petites pestes par la fenêtre, mais rien que le fait de les bousculer c'est un plaisir.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Studio M91
  • Studio M91
  • : Un petit blog sans prétentions, pour partager mon avis sur les films qui m'auront marqué, en bien ou en mal (surtout en bien, comme vous pourrez le constater).
  • Contact

Recherche